Pour la valorisation du métier d’écogarde en Afrique Centrale

Adopter des mesures particulières pour sécuriser et améliorer les rémunérations et conditions de travail des agents de la conservation en général, et des écogardes en particulier, tel a été la recommandation de la Journée des Aires Protégées en juin 2015 à Yaoundé, à la base de l’initiative de la mise en place d’une structure de […]

Adopter des mesures particulières pour sécuriser et améliorer les rémunérations et conditions de travail des agents de la conservation en général, et des écogardes en particulier, tel a été la recommandation de la Journée des Aires Protégées en juin 2015 à Yaoundé, à la base de l’initiative de la mise en place d’une structure de défense des intérêts des écogardes en Afrique Centrale par le Réseau des Aires Protégées en Afrique Centrale (RAPAC).

Un atelier de réflexion organisé par le RAPAC dans le cadre de la 16 ème Réunion des Partenaires des Forêts du Bassin du Congo le 22 novembre à Kigali, a réfléchi sur les préalables du statut légal d’une Fédération des Rangers des Aires Protégées d’Afrique Centrale (FRAPAC), créée depuis juillet 2016 à Douala, au Cameroun.

On March 2016, two rangers working in the Virunga National Park in the East of the Democratic Republic of Congo (DRC) were killed purportedly by the Mai-Mai militia. Photo Credit/Virunga National Park

Sécuriser le travail des écogardes est primordial pour l’efficacité du fonctionnement des aires protégés en Afrique Centrale. Asics Kinsei 4 męskie Photo Credit/Virunga National Park

La FRAPAC, dans ses missions, aura comme centre d’intérêt notamment : l’avenir de la carrière d’écogarde à l’endroit de la jeunesse, l’échange d’expérience à travers le coaching, l’attention apportée aux veuves et orphelins des écogardes morts en service, la sensibilisation aux questions environnementales ainsi que de l’appui à la création, le jumelage, l’adhésion et l’affiliation des associations nationales, tout en insistant sa nature non syndicale.

Selon Gervais Bangoui, président de la CEFDHAC, l’initiative de la création de la FRAPAC est louable quand on considère les conditions de travail dans lesquelles les écogardes exercent leurs métiers dont le niveau de sécurisation sociale des gardes forestiers ne permettaient pas de garantir l’encadrement des familles qui ont perdu leurs parents. SCARPE DA RUNNING UOMO

 » Nous recommandons donc que les États puissent s’approprier de cette association et ne pas créer des obstructions quant à son fonctionnement, mais qu’ils sachent que ce sont des outils qui permettent non seulement de garantir la sécurisation des gardes forestiers, mais aussi celle des aires protégées. »

La création du FRAPAC est une réponse aux réalités auxquelles font face les écogardes dans l’exercice de leur travail. adidas gazelle damskie En effet, leurs conditions de vie et de travail sont mauvaises, dues à la sécurité sociale quasi-nulle, le salaire, formation et équipements insuffisants, ainsi que la non reconnaissance de la valeur de leur métier.

Dans une étude publiée par le WWF en mai, trois quarts des écogardes d’Afrique déclaraient avoir déjà a fait face à des menaces sur leur vie par des membres de la communauté ou encore d’autres personnes à cause de la nature de leur travail. nike air max 2016 blauw Un fait interpellateur quand on sait que ce sont ces rangers qui sont en première ligne de défense de la biodiversité.

Les écogardes en Afrique Centrale subissent des tortures et des blessures, et, beaucoup d’entre eux sont tués en service. NIKE FLYKNIT LUNAR3

En mars 2016, 2 écogardes étaient tués dans le Parc des Virunga, en RDC, par le groupe rebelle des Mai-Mai. adidas ultra boost uomo Depuis 2004, environs 150 écogardes ont été tués au cours de leur service dans ce même parc.

Il est reconnu, notamment, pour l’observation des gorilles de montagne en milieu naturel, l’ascension au volcan Nyiragongo et au Mont Ruwenzori. Photo/Virunga Park

Depuis 2004, Environs 150 écogardes sont morts en service dans le Parc des Virunga. Oklahoma Sooners Jerseys Photo/Virunga Park

Ainsi, il urge d’améliorer les conditions de vie et de travail des écogardes pour lutter efficacement contre le braconnage et la protection de la biodiversité dans le monde. NIKE AIR PRESTO Flyknit Ultra

 » Si l’écogarde n’est pas pris en pris en compte dans sa vie et dans son travail, il devient le premier destructeur de la biodiversité. new balance 998 On recense en Afrique Centrale beaucoup d’exemples où le premier braconnier est l’écogarde, sinon le conservateur, dans d’autres ils sont complices pour gagner beaucoup plus d’argent par la vente des trophées et de la viande de brousse puisque le salaire est minime« , déclare Henri-Paul Eloma, Expert en Gestion, Crédibilité et financement durable des aires protégées au RAPAC.

Dans une perspective plus équilibrée, l’ecogarde est exposé quotidiennement à la mort car celui qui l’attaque est plus armé et plus nombreux, ce qui le rend vulnérable et impuissant à défendre la biodiversité. Maglia Andre Drummond « Quand il va constater qu’il y a du risque pour sa propre vie, il va surement s’enfuir et abandonner l’aire protégée à elle-même », ajoute Henri-Paul Eloma.

Tout d’abord, la FRAPAC sera sous la houlette légale du RAPAC et assurera, entre-autres, l’appui à la création des associations nationales des écogardes dans les pays ou elles n’existent pas, à savoir : le Congo-Brazzaville, la Guinée équatoriale et le Cameroun.

×

Soumettre un article

Avez-vous des nouvelles à partager avec InfoCongo? Contribuer à cette carte en soumettant vos articles. Aider le monde d’entier a mieux comprendre l'impact de cette région importante en matière de l’environnement.

Trouver l'emplacement sur la carte

Trouver l'emplacement sur la carte

×

Find the location

Find

Result:

Latitude:
Longitude:

Finish geocoding