RDC: Plus que 38 girafes, Obama appelé à agir

Une pétition lancée sur Internet appelle le président Barack Obama à intervenir sur le malheureux sort des girafes de la République Démocratique du Congo. Cet appel à l’action prend de plus en plus de l’ampleur.  Intitulée, « Save the Last 38 Giraffes in Congo » (NDLR: Sauvez les derniers 38 girafes du Congo), cette pétition a déjà accumulé près […]

Une pétition lancée sur Internet appelle le président Barack Obama à intervenir sur le malheureux sort des girafes de la République Démocratique du Congo. Cet appel à l’action prend de plus en plus de l’ampleur.

 Giraffe-Kordofan-giraffe-4Intitulée, « Save the Last 38 Giraffes in Congo » (NDLR: Sauvez les derniers 38 girafes du Congo), cette pétition a déjà accumulé près de 24 000 signatures au 6 février 2016. Et ce chiffre augmente rapidement.

 Cet appel à l’action suggère que la RD Congo faisant face à x problèmes financiers et politiques pour subvenir aux besoins de nombreux réfugiés « venant en masse du Sud Soudan », ne dispose pas de moyens pour préserver les 38 girafes restants de l’extinction.

 Toute cette population de girafes vivent dans le parc national de la Garamba, une zone d’une superficie de 1930 milles – et les responsables du parc connaissent des difficultés à cause du manque de ressources et du parce que les animaux saint constamment en mouvement – se déplaçant sur de longues distances pour chercher de la nourriture dans un environnement fortement dégradé.

L’intense déforestation à réduit le nombre d’arbres qui servent à nourrir le troupeau, à tel point que de nos jours, les girafes doivent voyager de plus en plus que d’habitude afin de trouver la végétation comestible.

La pétition met en exergue le coût élevé que demandent le pistage et la protection des animaux contre les braconniers 24 heures sur 24. Elle exhorte ainsi le président Obama à intervenir avec des fonds de secours, dans un effort désespéré pour sauver le dernier de ces créatures majestueuses.

Il n’y a aucune assurance que la Maison Blanche pourrait intervenir dans une telle bataille, mais sur son site Internet, l’outil « We the People » garantit que les pétitions recueillant plus de 100.000 signatures seront prises en considération. Cette étape commence à sembler possible pour ce plaidoyer, mais vu qu’il n’a pas encore été publié sur le site Internet de la Maison Blanche, il n’y a aucun moyen de savoir si le président y jettera un coup d’œil ou devra-t-elle dépasser la barre des 100 000 milles signatures.

L’alarme a été sonnée après qu’une enquête récente a montré qu’il ne restait que 38 girafes. Il y a seulement 20 ans, environ 350 girafes peuplaient la RDC. Depuis, sa population a dramatiquement chuté à cause de nombreuses guerres civiles dans la région et des activités intenses de braconnage.

Cliquez ici pour lire la pétition originale

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

×

Soumettre un article

Avez-vous des nouvelles à partager avec InfoCongo? Contribuer à cette carte en soumettant vos articles. Aider le monde d’entier a mieux comprendre l'impact de cette région importante en matière de l’environnement.

Trouver l'emplacement sur la carte

Trouver l'emplacement sur la carte

×

Find the location

Find

Result:

Latitude:
Longitude:

Finish geocoding