Cameroun: L’assurance indicielle pour protéger les agriculteurs contre le changement climatique

Suite à une étude de faisabilité réalisée par la Banque Mondiale, le Cameroun est en marche pour la mise en place de l’assurance indicielle, qui permettra aux agriculteurs de faire face aux effets du changement climatique sur leurs activités agricoles. Ce nouveau type d’assurance, dit « indiciel », utilise des indices météorologiques, tels que l’humidité, Air Jordan […]

Odilia Renata Hebga. Crédit Photo : Banque Mondiale Cameroun

Odilia Renata Hebga. Crédit Photo : Banque Mondiale Cameroun

Suite à une étude de faisabilité réalisée par la Banque Mondiale, le Cameroun est en marche pour la mise en place de l’assurance indicielle, qui permettra aux agriculteurs de faire face aux effets du changement climatique sur leurs activités agricoles.

Ce nouveau type d’assurance, dit « indiciel », utilise des indices météorologiques, tels que l’humidité, Air Jordan 17 la pluviométrie et la température, Asics Gel Lyte 3 Femme Grise et collecte des données satellitaires pour anticiper et gérer le risque. Teddy Bridgewater – Louisville Cardinals Contrairement, l’assurance agricole traditionnelle, adidas bounce hombre qui, elle, définit son tarif en fonction de la probabilité de sinistre, sur la base du rendement de l’année précédente, nike free 5.0 hombre l’assurance indicielle.

Pour la mise en oeuvre de cet outil innovant qui a l’avantage d’être plus abordable pour les agriculteurs et d’accélérer la prise en charge des sinistres en évitant d’envoyer un expert, le gouvernement camerounais a demandé à la Banque mondiale et la Société financière internationale (SFI) de réaliser une étude de faisabilité. Oklahoma State Cowboys and Cowgirls Jerseys Les rédacteurs de cette étude ont réalisé une cartographie des chaînes de valeur du coton, du maïs, du bétail et du sorgho afin d’évaluer les opportunités d’assurance indicielle.

Les conclusions de cette étude ont été dévoilées à Douala, le 15 décembre 2016 montrent que le Cameroun, qui est membre de la Conférence interafricaine des marchés de l’assurance (CIMA), FREE 5.0 dispose d’un environnement propice au développement d’un marché de l’assurance agricole. Le pays a en effet déjà largement adopté les cadres réglementaires de la micro-assurance, et la notion d’assurance indicielle a été introduite en 2012. La sous-région a par ailleurs bénéficié du soutien technique et financier du Mécanisme mondial pour l’assurance indicielle (GIIF), pour mettre en place des opérations de micro-assurance au niveau régional, notamment l’assurance indicielle.

Le Cameroun, Nike Air Max Très pas cher qui enregistre de plus en plus de chocs liés au changement climatique (inondations dans certaines régions et sècheresse dans d’autres) aurait en effet tout à gagner de l’assurance indicielle. En 2015, le secteur agricole pesait 20% de la richesse nationale produite, soit environ 6 milliards de dollars, Nike Zoom Goedkoop et employait 54% de la population. Alors que plus de 12 millions de Camerounais dépendent de l’agriculture pour vivre, ils ont essentiellement recours à des moyens informels et insuffisants pour atténuer les risques climatiques, notamment en sous-investissant dans les intrants agricoles.

Un projet pilote de produits d’assurance indicielle pour le coton, le maïs, le sorgho et l’élevage débutera en 2017.

Click here to read the original article.

×

Soumettre un article

Avez-vous des nouvelles à partager avec InfoCongo? Contribuer à cette carte en soumettant vos articles. Aider le monde d’entier a mieux comprendre l'impact de cette région importante en matière de l’environnement.

Trouver l'emplacement sur la carte

Trouver l'emplacement sur la carte

×

Find the location

Find

Result:

Latitude:
Longitude:

Finish geocoding